0 0

Creators #1

Lorsque l’artiste Romain Tardy se raconte, il débute en évoquant sa naissance à Paris, ses études en art et design et sa vie actuelle à Bruxelles. Très vite, des mots étrangers au langage commun, tels qu’AAlto ou livevisuals, font leur apparition. En effet, il est bien difficile de cerner ce touche à tout, qui refuse d’être mis dans une case, ne cesse d’expérimenter et de faire vivre ses idées dans des domaines aussi variés que le mapping vidéo, le graphisme ou le motion design.

Remarqué par les plus grands

Romain Tardy commence par se faire un nom dans le V-Jing et travaille pour des clubs tels que le Batofar, le Showcase ou le Café Montmartre. Puis, étayant sa réflexion, il s’associe avec quatre autres artistes pour fonder le label AntiVJ. Il se tourne alors vers le video mapping. En 2009, il frappe les esprits avec Songdo, une projection mappée sur le seul bâtiment de la ville 100% connectée de Corée du Sud. Remarqué pour ses installations présentées dans plus d’une quinzaine de pays, Romain Tardy collabore avec des artistes aussi importants que Jay Z, Flying Lotus ou Murcof. Il a travaillé pour Les Nuits Sonores et est estampillé artiste Creators Project.

L’intelligence artificelle au service de l’art et de la création

Pour son dernier projet, Romain Tardy combine toutes ses expériences (mapping, éclairage LED, hologramme, art cinétique et robotique,…). Avec le soutien de The Absolut Company Creation, il propose une installation capable, de se mettre, de manière autonome, au service de la musique : OX. En d’autres mots, une machine qui analyse en temps réel le mix du dj sans se limiter aux seules composantes de rythmes et de sonorités.

OX prend en compte les émotions, les variations, les fréquences, l’intensité, le tempo, les dissonances et le son lui-même pour offrir une combinaison unique d’effets visuels qui retranscrivent la musique. Cette machine se compose de murs et barres LED dont certaines motorisées, d’un écran LED vidéo, d’un DJ booth et d’un cerveau central qui a nécessité deux ans de développement. Cet ensemble scénographique spectaculaire déployé autour du DJ, devient le prolongement visuel et mouvant des émotions et sensations générées par son set.

Dessiner l’avenir de la culture club et de la musique électronique ?

Le 15 décembre dernier, au Palais de Tokyo, nous avons eu le plaisir de voir le dj Agoria s’emparer d’OX. Il est vrai que le résultat est impressionant et, qu’à l’image des shows des Daft Punk ou d’Etienne de Crécy, cette représentation est une véritable expérience visuelle et immersive.

Néanmoins, de nombreux acteurs de la scène électronique prônent des configurations minimalistes pour une attention portée, principalement, au son. Ils décrient une surenchère en pyrotechnie et effets visuels, notamment dans le milieu EDM. OX, le bon compromis ? L’avenir est peut être aux installations qui renforcent l’univers du dj sans travestir sa musique ?!

Afin de vous forger votre propre avis, – et accessoirement passer un bon moment – assitez à l’une des nombreuses présentations d’OX. L’installation va parcourir la France et la première est ce samedi à l’UBU de Rennes avec les DJs La Mverte et Alejandro Paz.

Sources

Le Figaro

Romain Tardy Official Website

Crédits photo : Andrea AUBERT – TETRO

1 Comment

  1. They are stunning. What a brilliant idea. I'm going to have to get out my pandan essence. (Getting fresh pandan leaves in Wales is, well… Im)besiols!pI also love your living room. And the fact that the cookies match. So any crumbs will go unnoticed!

Leave A Reply

Navigate