0 0

Les 30 tracks a retenir de 2015 (Part.2)

En phase avec l’époque, la musique, qui nous a marqué cette année, portait en elle une sorte de désenchantement, de résignation ou de dénonciation. Néanmoins, là où le contexte fut lourd et pesant, les sonorités se sont faites éthérées, brutes et ciselées créant de véritables atmosphères, des espaces catarthiques et libérateurs. Tous genres confondus, de nombreux jeunes artistes se sont révélés et risquent de faire encore longtemps parler d’eux.

15. Helena Hauff – Spur

Cold wave et minimalisme absolu pour des boucles entêtantes et labyrinthiques.

14. Cat Soup – It’s just a few (ft. Bones)

L’incarnation moderne du « spleen heureux ».

13. Soulja Boy – Whippin’ My Wrist

On avait laissé Soulja Boy dans les années 2000 et le voilà qui revient avec une trap vive et tranchante.

12. Trevino – Eclipse

Le titre est évocateur mais l’intensité de ce track annonce plutôt une lente apocalypse.

11. Skepta – Nasty

Le grime n’est pas tout récent. Pourtant, il n’a jamais été aussi tendance qu’aujourd’hui et Skepta en est l’un des plus dignes représentants.

10. Her – Five Minutes

Seul morceau pop de ce classement, « Five Minutes » du groupe rennais Her a beaucoup fait parler à l’étranger. En 2016, c’est en France que le groupe risque de faire beaucoup de bruit.

9. Yung Lean – Fd Up ft. Thaiboy Digital

Surdoué, sous codéine, qui prend le MIC.

8. Bleaker – Hype (Funk)

Qui a dit que le « tropical » était mort ?

7. Young Thug – Power

Erigé au statut de génie par la jeunesse actuelle, Young Thug représente plus que jamais l’avenir du rap US.

6. Yung Internet – Cool Down Café

Ils ont relevé le pari fou de rapper en néerlandais et… ils sont crédibles. Respect !

5. Keith Ape – 잊지마 (It G Ma)

Il a placé la Corée sur la carte du rap. Rien que pour ça, on est derrière lui et sa cohorte.

4. Fatima Yamaha – Love Invaders

Alors que Resident Advisor nomme « What’s a Girl To Do » comme morceau de l’année 2015, Fatima Yamaha est déjà ailleurs et confirme, avec « Love Invaders », qu’il trustera le haut de l’affiche en 2016.

3. Ta-Ha – Lil Bit

On l’a écouté en boucle cette année. Ta-Ha, française vivant au Japon, semble avoir digéré tous les megatrends du web et les injecter dans son RnB DIY. C’est classe et délicieusement langoureux.

 2. Fit Siegel – Carmine

Un chef d’oeuvre qui fait frisonner et amène, sous une déconcertante simplicité, vers un état de légéreté et de bien être intense.

1. M.I.A – Borders

M.I.A a frappé très fort avec « Borders ». Véritable prise de position politique et humaniste, ce banger prend la forme d’un récit épique. Appuyé par un clip époustouflant et d’une intensité sans égal, ce track dépasse le cadre de l’entertainment et agit comme une caisse de résonance à la grande détresse de trop nombreux migrants. Un bel exemple qui montre que la musique, malgré une dimension mainstream, peut dénoncer, pointer du doigt, éviter le travestissement. On comprend pourquoi Esquire ou le Time font régulièrement de M.I.A l’une des personnalités les plus influentes de notre époque.

 

1 Comment

Leave A Reply

Navigate