0 0

C comme Caillera

A l’heure où le tcheck est devenu monnaie courante et s’est répandu chez les jeunes de toute couche sociale, où l’on entend du Booba dans les soirées huppées, où les rôles de lascard se multiplient au cinéma, il était temps de se pencher sur la sous-culture « caillera », racaille en argot. Popularisée par le film « La Haine » de Mathieu Kassovitz ou encore par des séries et programmes courts telles que « Kaïra shopping », elle est peu à peu sortie des quartiers populaires pour être récupérée par la mode, les médias ou l’industrie du divertissement. Avec des apparitions de Ramzy, Rohff, Seth Gueko et bien d’autres, ce documentaire réalisé par Sébastien Pérez-Pezzani et Sébastien Bardos analyse cette tendance apparue dans les cités entre la fin des années 1980 et le début des années 1990.

Leave A Reply

Navigate